FÊTE DES MÈRES : ANGIE

Aux femmes qui sont nos fans depuis toujours, qui nous ont montré ce que ça veut dire d’être forte et indépendante et qui ont été nos premières icônes de mode (merci de nous avoir laissé fouiller dans vos garde-robes!) – merci pour tout. On vous aime, les mamans.

Aujourd’hui, nous allons vous présenter quelques-unes des (super)mamans de LE CHÂTEAU. La leader du design Angie nous dévoile ce qu’elle aime le plus de son rôle de nouvelle maman.

1. Décrivez ce que vous aimez le plus de votre rôle de maman.
Ce que j’aime le plus, c’est de faire sourire et rire Clémentine. Que je sois en train de la réconforter en lui chantant une chanson de ma « plus belle voix » ou de la faire rire avec mes blagues « pas si drôles que ça », son sourire me fait toujours du bien. Je suis aussi très heureuse de pouvoir la voir développer sa personnalité. Chaque jour qui passe, elle me surprend avec quelque chose de nouveau et je me sens choyée d’en être témoin.

2. Qu’est-ce qui vous décrit le mieux. Je travaille pour élever :
– Un(e) Leader
– Une féministe
– Un(e) politicien(ne)
– Un(e) environnementaliste
– Une personne novatrice
– Une personne indépendante
– Un(e) comédien(ne)
– Une personne altruiste
– Un(e) passionné(e) de mode
Je travaille pour élever une personne indépendante ET altruiste. Pour moi, ces valeurs vont ensemble parce que je vois de la force en une personne qui travaille fort pour atteindre ses propres objectifs tout en contribuant à rendre la vie des autres meilleure. J’aimerais beaucoup que Clémentine croie également en ces deux valeurs en vieillissant.

3. Un article de la garde-robe de votre enfant que vous porteriez en taille adulte.
Sans grande surprise, ce n’est pas un seul article, mais bien toutes ses robes qui sont curieusement déjà très similaires aux miennes… 😉

4. Y a-t-il quelque chose que vous avez appris de votre mère que vous appliquez aujourd’hui dans votre méthode d’éducation?
Ma mère m’a toujours aimée d’un amour inconditionnel. Jamais dans ma vie je n’ai senti que ma mère n’était pas de mon côté, même si elle n’était pas tout à fait d’accord avec moi. J’espère que je serai cette même mère pour Clémentine. Que nous aurons une relation où nous communiquerons ouvertement en sachant que nous nous aimerons toujours et que nous serons toujours là l’une pour l’autre.